Communiqué pour diffusion immédiate

Vente par sollicitation dans le Val cette semaine :
Délai de 10 jours si vous regrettez

Sherbrooke,  2 novembre 2018-  L’ACEF Estrie (Association coopérative d’économie familiale de l’Estrie) rappelle aux gens qu’ils ont 10 jours pour annuler un contrat de vente itinérante et un an si le contrat n’est pas conforme. « Nous faisons ce rappel car on nous a signalé de la sollicitation téléphonique dans le coin de Val Joli cette semaine. Il se pourrait que les gens d’autres municipalités soient aussi sollicités » indique la coordonnatrice, Sylvie Bonin.

« Le coût total des thermopompes proposées est élevé » mentionne Mme Bonin. « Dans le cas des gens qui nous ont appelé, l’appareil coûtait 19 000 $. Malgré un « rabais » de 2500 $ et le crédit d’impôt, le coût total était de 25 000 $ avec les intérêts sur 12 ans. Il est loin d’être certain que les économies d’énergie compenseront les paiements de 2000 $ par année pendant 12 ans » estime-t-elle.

L’ACEF recommande de ne jamais signer un tel contrat le jour même, de prendre le temps d’évaluer si le produit correspond vraiment à vos besoins et vos moyens et de magasiner chez les commerçants de la région pour comparer les prix. « Dans de nombreux cas vus à l’ACEF, les commerçants locaux pouvaient offrir un appareil similaire à 40 ou 50% moins cher. Et le service après-vente est souvent meilleur » indique madame Bonin.

Les vendeurs invoquent le crédit d’impôt Rénovert pour obtenir un rendez-vous. L’ACEF précise que ce crédit d’impôt est en vigueur jusqu’au 31 mars 2019, ce qui laisse le temps de bien magasiner.

En terminant, l’ACEF précise que le délai de 10 jours pour annuler dans les cas de sollicitation à domicile s’applique même si l’appareil est déjà installé. Après 10 jours, c’est plus compliqué, mais il y a parfois quelque chose à faire. Contactez l’organisme pour en discuter (819 563-8144)

– 30 –

Pour information :
Sylvie Bonin, Coordonnatrice de l’ACEF
819-563-8144
cell : 819-574-5198

Version PDF