La sollicitation à domicile recommence en Estrie

Entete_acefestrie.jpg

 

Communiqué

pour diffusion immédiate

Vente itinérante de thermopompe :

La sollicitation à domicile recommence en Estrie

Sherbrooke, 21 octobre 2015 – L’Association coopérative d’économie familiale (ACEF) veut mettre en garde la population contre les vendeurs itinérants de thermopompes (ou récupérateur thermique) qui semblent très présents dans la région encore cet automne.

Voici le témoignage d’une consommatrice : « L’homme s’est présenté comme un conseiller. Il souhaitait entrer dans la maison pour vérifier notre boîte électrique et calculer l’argent que nous pourrions économiser si nous adhérons à son programme. Il nous a parlé de changements de réglementation très prochains pour les appareils de chauffage et de climatisation.  Nous pourrions être “obligés” de les remplacer. Il dit être dans notre secteur pendant une semaine et propose une installation des nouveaux appareils 24 heures après la signature du contrat. »

Sylvie Bonin, coordonnatrice de l’ACEF dénonce les arguments douteux et les stratégies de vente sous pression. Elle mentionne que « l’installation du système dans les 24 heures semble être une nouvelle pratique à la mode chez les vendeurs itinérants, probablement pour que les consommateurs croient qu’ils ne peuvent plus annuler ». Mme Bonin tient à informer les consommateurs que le délai de 10 jours est valable même si le nouvel appareil est installé. Pour annuler, il faut le faire dans les 10 jours et suivre la procédure qui doit obligatoirement être indiquée clairement au contrat. Si le système est installé, il y a presque toujours un contrat de crédit qui est signé le jour-même. Il faut l’annuler aussi et l’ACEF peut vous aider dans vos démarches.

L’ACEF rencontre des consommateurs qui se retrouvent avec des facture variant entre 8 000$ et 16 000$, incluant les frais d’installation et de crédit qui s’ajoutent. Mme Bonin ajoute que « de nombreuses compagnies vendent des produits nettement plus chers que leur valeur réelle, dont les économies d’énergie se révèlent beaucoup moins grandes que promises. Plusieurs de ces compagnies disparaissent après quelques années, laissant les consommateurs floués sans recours ou incapable de faire exécuter un jugement en leur faveur ».

Si vous souhaitez acheter une thermopompe ou un système de chauffage plus efficace, faites affaire avec un entrepreneur de la région, qui a pignon sur rue et une bonne réputation. Appliquez les habituels conseils de prudence : faites faire au moins trois soumissions, demandez des références d’anciens clients, demandez un contrat clair et détaillé, prenez le temps de le lire. Ne signez jamais sans avoir pris au moins 24 heures pour réfléchir.

– 30 –

Pour information :

Sylvie Bonin, Coordonnatrice de l’ACEF
Tél. : 819-563-8144
Cell. : 819-574-5198

 

Soyez le premier à commenter

    les commantaires sont fermés, mais les trackbacks et les pingbacks sont ouverts.